Les années passent, les générations se succèdent et de nouveaux acheteurs arrivent sur le marché. Après la génération X et Y on voit maintenant arrivée la génération Z. Alors entre monde connecté et consommation raisonnée, quelles sont les nouvelles attentes de cette génération ?

Depuis les années 60, deux générations se sont succédé : 

  • La génération X, née dans les années 60 et 70, elle est décrite comme une génération émotive et souvent perdue qui vient juste après les Trente Glorieuses.
  • La génération Y, aussi appelée la génération “pourquoi”, elle vit l’essor d’Internet et questionne le système avec une certaine rébellion souvent jugée de stérile

Aujourd’hui, celle que les études marketing cherchent à cerner et à atteindre, c’est l’étoile montante de la pyramide des âges : la génération Z.
Qui sont la génération Z, quelles sont ses habitudes de consommations, ses aspirations et ses besoins ? On vous explique tout !

Qui sont la génération Z ?

La génération Z représente les bébés nés entre 1997 et 2010, qui, depuis 6 ans accèdent petit à petit à la majorité civique. 

Ils n’ont jamais connu de monde sans réseau et sans Internet. Plus qu’un simple outil, Internet représente leur univers, le lieu de leurs échanges et de leurs expérimentations.

Leur manière d’être, à la fois connectée, horizontale et créative, innerve tout dans notre société. (Michel Serres, Petite Poucette)

La génération Z change la manière de travailler, de voyager, d’apprendre, de consommer. Les comprendre devient donc crucial.

Une quête de sens dans les habitudes de consommation

Avec la génération Z, la consommation devient plus que jamais un moyen d’expression de soi et de ses idées. Ainsi, elle montre davantage que les autres sa volonté d’opter pour des produits uniques. Pour répondre à leurs aspirations, ils sont donc friands d’éditions limitées, collaborations exclusives avec des partenaires du luxe, voire d’articles sur mesure. 
Mais la génération Z est aussi en quête de sécurité financière, pour cela elle n’hésite à dépenser de manière “intelligente”, elle achète moins, mais mieux. 

Aussi appelée la “génération Covid”, nombreux sont ceux qui ont déclaré que la pandémie leur avait ouvert les yeux sur de nouveaux problèmes (sanitaires, environnementaux, sociaux). Ils souhaitent donc que leur consommation est un impact positif sur le monde et les personnes qui les entourent.
Parmi les principales idées que défend cette génération, on retrouve : le bien-être animal, la diversité sociale, la lutte contre les inégalités et les enjeux climatiques. 

La génération Z est d’abord attirée par l’expérience qui va découler de l’utilisation du produit que par le produit en lui-même. Le prix n’est plus le premier facteur de décision, c’est l’usage du produit, ce qu’il permet de réaliser, qui prime.  Cette génération veut consommer des marques engagées, cela passe par les matières utilisées pour la fabrication du produit, mais aussi par le fait que celui-ci soit utile dans le quotidien.

Voici une sélection d’objets publicitaires fabriqués en France et éco-responsable qui pourrait les séduire : 

La priorisation de la seconde main

Aussi appelée “ecological natives” la génération Z est plus consciente que jamais de l’importance de prendre soin de l’environnement. Ainsi, parmi les principes de consommation plus responsables, la seconde main fut adoptée très rapidement par la génération Z. 

Les jeunes se tournent alors de plus en plus vers les vêtements, objets ou meubles d’occasion. Une façon de consommer plus responsable et durable tout en affirmant son identité. 

Plus encore que les circuits de distribution traditionnels, les points de vente du circuit de la seconde main procurent un moment d’échange plus détendu et convivial, en permettant de fouiller, de dénicher des objets indisponibles sur le marché du neuf et de se laisser surprendre.” (Le Dauphiné

La génération Z utilise de plus en plus leur téléphone pour faire leurs achats.
Certains achètent directement sur internet, tandis que d’autres utilisent internet pour comparer les prix et vont acheter en magasin. Le reste achète en magasin et demande des informations directement au vendeur. Ainsi, au-delà du point de vente physique, les plateformes de vente de seconde main en ligne explosent, comme Le Bon Coin ou la célèbre plateforme Vinted qui révolutionnent le marché de la seconde main.

Chez Kouadri COM, nous avons bien conscience que la seconde main s’applique très difficilement au secteur des objets publicitaires personnalisés. Ainsi, il est important d’être en phase avec notre temps et d’apporter des réponses à une demande croissante des utilisateurs pour des objets plus respectueux de notre environnement. Nous avons donc à cœur de proposer des solutions tout aussi écologiques, innovantes et toujours en faveur de la préservation des ressources.

C’est pourquoi, nous nous sommes tournés vers l’upcycling : une pratique éco-responsable tendance qui a pour but de « faire du neuf avec du vieux ». 

Les commentaires sont fermés.